Digital : s’en servir en réduisant son impact

Digital : s’en servir en réduisant son impact

Devenus incontournables (ou presque) dans nos vies de tous les jours, nos fameux smartphones, ordinateurs et autres objets connectés sont de vrais vampires de la consommation d’énergie.

De leur conception à leur utilisation quotidienne, c’est une vraie catastrophe ambulante. Qui peut être assez vite contenue si l’on se tient à quelques règles de vigilance. Il faudra rajouter à cela du bon sens. Je m’explique :

  • Oui, le digital peut nous apporter beaucoup dans notre développement futur et dans de futures économies énergétiques grâce à l’économie du partage par exemple.
  • Oui, le digital tend à être plus « écolo » dans sa fabrication avec d’ici peu de nouveaux smartphones sans terres rares…et un niveau de recyclage optimisé (on garde tous nos vieux téléphones à la maison et du coup ils ne passent pas par la case recyclage).
  • Mais non, chacun de nos enfants n’a pas besoin d’avoir sa tablette personnelle ou son ordinateur portable personnel en plus de son téléphone…
  • Non, changer de portable tous les 18 mois n’est pas obligatoire ! Et je vous assure que vous allez supporter (enfin votre égo surtout) de ne pas avoir le dernier téléphone à la mode. Je vous renvoie à mon article Changer son vieux frigo, son vieux lave linge, son (vieux) smartphone…ou pas !
  • Non, les dictionnaires et encyclopédies n’ont pas disparues de la surface de la planète ! Une recherche dans ces ouvrages est tout aussi intéressante et bien moins chronophages (et énergivore) qu’une recherche sur votre moteur de recherche préféré.
  • Oui, j’ai bien conscience qu’en disant ça je ne vais pas me faire que des amis 😉

Bref,tout ça pour dire que je vous ai fait un p’tit pense-bête pas bête pour vous aider à optimiser votre utilisation de nos appareils digitaux. C’est là, juste en dessous. Bon soyez indulgents, c’est ma première infographie 😉

En complément de cette infographie, je vous invite à (re)lire mon article 5 astuces pour « verdir » notre internet qui vous apportera des informations complémentaires.

Et n’oubliez pas de me laisser un commentaire tout en bas.

SE SERVIR DU DIGITAL EN LIMITANT SON IMPACT ENERGETIQUE : LES ASTUCES

4 Commentaires

  • Amélie MACOIN

    Merci pour ce rappel! Mon téléphone n’est que peu connecté, je ne le mets que quand j’ai besoin. La nuit il est en mode avion et pas éteint car je m’en sers aussi de réveil. Et un réveil avec des piles, je me dis que ce n’est pas mieux…

    • Emmanuelle

      Oui c’est sûr les piles ça n’a pas l’air jojo…D’ailleurs il va falloir que je me penche sur la question pour vérifier 😉 Merci pour cette idée !

      Le portable en mode avion c’est aussi rassurant pour les ondes et leurs impacts sur nos corps. La consommation en énergie est alors extrêmement réduire avec ce mode, ça reste une bonne solution. Surtout ce qui est important maintenant avec les téléphones c’est d’envoyer nos vieux appareils au recyclage : le taux est très faible car on les garde tous au fond d’un tiroir !

  • Sophie (Ma conscience écolo)

    merci pour ton article, c’est toujours utile de rappeler ce genre de bonnes pratiques ! Je ne suis pas une très bonne élève, j’utilise beaucoup les réseaux sociaux, j’ai un smartphone et deux ordinateurs. Sans compter la télé et les 3 consoles… Mais j’essaie de les couper le plus souvent possible et bien les éteindre. Sur mon navigateur j’utilise des moteurs de recherche éco-friendly (Ecosia et Lilo) et j’ai enregistré mes sites favoris pour ne pas avoir à les rechercher 😉

    • Emmanuelle

      C’est sûr que quand ça fait partie de notre boulot c’est pas facile de limiter 🙁 Du coup, moi je suis passée en plus de tout ça à un fournisseur d’énergie verte 😉

Laissez un commentaire