Électricité verte : moins cher !

Électricité verte : moins cher !

Dans la suite de mon Défi : consommer moins de gaz, d’électricité et d’eau sans efforts ! pour réduire nos consommations à la maison j’en profite aussi pour refaire le tour des fournisseurs. Et pourquoi ne pas passer à l’électricité verte ?

Au moment d’écrire mes articles j’ai, comme tout le monde, entendu parlé de la libération du marché de l’électricité et du gaz et des offres possibles en électricité verte. En commençant mon étude j’ai en tête que c’est beaucoup plus cher que l’électricité « normale » mais si on réduit notre conso on peut bien contribuer au « vert » financièrement ? Je suis prête à faire l’effort. Et je dirais même NOUS sommes prêts. Car à vrai dire, je ne m’étais pas encore préoccupée de cette question auparavant puisque celui qui gère les factures d’électricité et de gaz à la maison ce n’est pas moi : c’est mon homme. Bah oui, il faut bien se partager les tâches 😉 Et ça lui trotte dans la tête depuis un moment cette histoire d’électricité verte.

Côté fournisseurs jai donc déblayé le terrain et vous retrouverez un premier balayage des propositions dans mon article Electricité verte : quels fournisseurs ?

C’est toujours intéressant de s’attaquer à un nouveau sujet mais au début on ne sait pas toujours par où commencer. Voici donc comment je m’y suis prise…

J’ai axé mon comparatif sur 5 axes :

  • la structure en elle-même : le marché est ouvert depuis peu donc on a beaucoup de jeunes intervenant sur le secteur ;
  • producteurs ou traders ( cf. Electricité verte : quels fournisseurs ?) ;
  • d’où vient l’électricité (hydaulique, éolienne, solaire, française ou européenne ?) ;
  • quel fonctionnement au quotidien (périodicité des factures, interfaces utilisateur, moyens de paiement).
  • et bien sûr…le prix !Autant vous dire que j’y ai passé un peu de temps. Eh oui, contacter 9 services commerciaux, éplucher 9 sites internet, comparer 9 grilles de tarifs ça ne se fait pas en 5 minutes. Mais je suis bien heureuse de l’avoir fait et voilà mes résultats. Ouvrez grand vos yeux !

Les structures

C’est assez simple on a une coopérative d’intérêt collectif (SCIC) et les autres sont des société par action simplifiée (SAS).

On retrouve régulièrement des unions d’Entreprises Locales de Distribution (ELD) qui sont des distributeurs et/ou fournisseurs d’électricité historique sur des territoires non desservis par GRDF ou ENEDIS. Pour faire court, ce sont des régies qui ont refusées la nationalisation en 1946 de la distribution des énergies par EDF et GDF à l’époque. Ces régies sont toutefois localement gérées par les pouvoirs publics locaux (commune ou communauté de communes). Les regroupement de ces ELD sont souvent récents mais les ELD existent depuis très longtemps.

FOURNISSEUR TYPE CREATION CAPITAL de la société CHIFFRE D’AFFAIRES
INFOS DIVERSES
ALTERNA Regroupement de 45 Entreprises Locales de Distribution.

2005

510 960 €

Année 2015 = 28,5 millions ambition d’un CA 2018 à 1,4 milliards €
ekWateur Start up créée par 2 anciens de Lampiris France (autre fournisseur racheté par TOTAL en 2016) sous forme de SAS. fin 2015

637 755 €

pas de publication à ce jour Financement grâce au participatif + levée de fonds de 2 millions d’€ auprès de fonds d’investissments de BNP, Bouygues et Aster Capital.
Energie d’Ici Union des producteurs locaux d’électricité créée sous forme de SAS. juin 2016

300 000 €

pas de publication à ce jour  
Plüm Start up présidée par Vincent Maillard (ex-EDF) sous forme de SAS. juillet 2014

1 965 €

87 000 €

Financement via crowdfounding et levées de fonds auprès de la BPI (Banque Publique d’Investissement) et de Business Angels.
Sélia ELD des Deux-Sèvres, active depuis 2011.

2013

350 000 €

4,3 millions  
Planète Oui Filiale de BCM Energy sous forme de SAS.

2017

225 000 €

pas de publication à ce jour En liquidation judiciaire fin 2016 elle a été reprise par BCM Energy en janvier 2017.
Energem ELD de Metz sous forme de SAS.

2006

2,5 millions € 10,9 millions  
Enercoop Société coopérative créée sous forme de SCIC.

2005

K variable de 18,5K€ 24,7 millions Tête de pont des 10 entités régionales indépendantes. Bénéfices réinvestis dans la structure à 100%
Ilek Startup sous forme de SAS.

2015

12 500 €

5 200

Plateforme collaborative de mise en relation entre clients et producteurs d’énergie verte.

Producteurs ou traders ?

Déjà abordé précédemment ici, mais voici une petite récap 😉

Producteurs ou achats en direct aux producteurs Achats / Trading sur le marché de l’électricité
Energem, Enercoop, Energie d’Ici Ilek, Planète Oui, Sélia, Plüm, ekWateur, Alterna

D’où vient l’électricité verte proposée ?

On peut dire qu’elle vient de France (Yes, we can !). C’est en tout cas ce que nous promettent l’ensemble des acteurs. Très majoritairement nous sommes sur l’utilisation d’électricité hydro-électrique mais certains proposent d’autres énergies.

Fournisseurs

Hydraulique

Eolien, biomasse, photovoltaïque

gaz biomasse

Alterna

NON

OUI

/

ekWateur

OUI

NON

OUI (biomasse anglaise)

Energie d’Ici

OUI

NON

/

Plüm

OUI

NON

/

Sélia

NON

OUI

/

Planète Oui

OUI (95%)

OUI (5%)

/

Energem

OUI

OUI

/

Enercoop

OUI (94%)

OUI (6%)

/

Ilek OUI OUI /

Quel fonctionnement ? Quelles options possibles ?

Grosso modo nous sommes sur des offres déjà connues : mensualisation sur prévisionnel ou facturation au réel suivant vos propres relevés, e-facture (sauf Sélia), interface internet pour gérer son compte…

Pour un changement de fournisseur : aucun frais de dossier ni de coupure d’électricité !

Sans engagement : vous pouvez retourner sous le tarif réglementé tant que vous êtes un particulier avec un compteur inférieur à 36 kVA.

Les tarifs sont proposés en prix fixes avec renouvellement annuel (changement de tarif indiqué 1 mois avant date d’effet) sauf chez ekWateur qui vous propose un tarif variable par défaut (attention à choisir l’option qui vous convient).

Les nouveautés proposées :
– Chez Ilek : on choisit son producteur d’électricité (localisation sur une carte + la trombine du producteur)
– Chez Energem : points cadeaux en fonction de notre fidélité et date de paiement personnalisée;
– Planète Oui : réduction sur l’abonnement si notre consommation est inférieure à l’estimé (pouvant aller jusqu’à 20%).
– Plüm : incitation financière à faire des économies (cagnotte avec abonnement de Plüm qui peut servir à payer vos factures)

Offres éthiques :
– Enercoop rémunère au juste prix ses producteurs dans une vision « sociale » de l’économie. Porteur d’un projet citoyen de transformation énergétique du territoire.
– Planète Oui : Option Ekoenergie, soutien au fond climat et environnement.

Et enfin le prix !!!!

Sur la base d’une consommation de 4191 kWh :

  Abo/mois TTC Prix kWh Ecart vs EDF / an Ecart en %
EDF 8,04 0,1449 703,76€  
Plüm 8,04 0,1407 -17,62€ -2,5%
Alterna 9,62 0,1363 -17,09€ -2,4%
EkWateur 10,83 0,1335 -14,30€ -2,0%
Planète Oui 6,86 0,1452 -13,31€ -1,9%
Energie d’Ici 8,24 0,1418 -10,60€ -1,5%
Energem 8,04 0,1450 +0,44€ +0,1%
Sélia 8,04 0,1481 +13,41€ +1,9%
Ilek 15,55 0,1309 +31,44€ +4,5%
Enercoop 9,78 0,1683 +119,02€ +16,9%

On peut dire qu’il y a un peu de tout. Toutefois majoritairement, en passant par des négociateurs d’énergie, on obtient des prix plus intéressants que les tarifs conventionnés d’EDF.

Ceux qui achètent en direct aux producteurs nous offrent une possibilité plus éthique d’acheter notre énergie. Et c’était mon idée de départ d’ailleurs : consommer moins de kWh pour réinjecter la somme gagnée dans l’énergie verte.
Le problème c’est que maintenant, en voyant qu’on peut avoir de l’électricité verte moins chère que l’électricité réglementée,..eh bien ça donne envie 🙁 Et puis mettre 120€ en plus pour Enercoop c’est un peu dur je trouve.

Comment choisir ?

Que faire et comment choisir ? Pour moi, c’est une réflexion en entonnoir telle que présentée dans cet article :
1_ est-ce que l’entreprise est solide ? ou va-t-elle faire faillite et nous laisser dans une situation bizarre ?
2_ je favorise les producteurs ? ou les négociateurs qui de toute façon achètent en France ?
3_ quelle type d’électricité ai-je envie de favoriser ? hydraulique ou éolien/solaire ?
4_comment ça fonctionne au quotidien ? tout sur internet ou pas ?
5_le prix. Ca c’est en dernier parce que, perso, du pas cher je n’en veux pas à n’importe quelles conditions….A savoir qu’en regardant bien, les prix varient sur le tarif du kWh mais aussi sur l’abonnement. Mon objectif étant de diminuer ma consommation d’électricité, un abonnement élevé me pénalisera puisqu’il est fixe.  

Donc, si je suis ma logique :

1- solidité des entreprises : j’élimine Plüm et Ilek qui ont les plus petits capitaux et qui auront possiblement des difficultés à résister en cas de coup dur..

2- j’ai bien envie de favoriser un producteur : du coup il reste Energem, Enercoop et Energie d’ici

3- Provenance de l’électricité : peu importe, c’est vert 😉

4- Pas vraiment d’importance, de toute façon je suis en direct mon électricité avec un relevé hebdomadaire pour mon défi 😉

5- Le prix : Enercoop est plus chère de 17%, Energem est iso et Energie d’ici moins chère de 1,5%.

Energem développant de l’énergie à partir de biomasse et semblant investir durablement dans les énergies renouvelables depuis de nombreuses années, mon choix se porte sur ce fournisseur. Du coup, je ne gagne rien en tarif 🙁 Par contre mon électricité sera verte et favorisera le développement d’énergies vertes à l’avenir. Enfin j’espère…faisons confiance 😛

Après appel auprès de leurs services de souscription, Energem me réponds qu’ils ne travaille plus qu’avec la Lorraine… Pas de bol, je suis dans les pays de Loire 🙁 Mon deuxième choix étant Energie d’Ici, je tente ma chance auprès d’eux…En espérant ne pas me prendre un deuxième rateau 😉

Et pour varier les plaisirs, ekoWateur étant le seul fournisseur de biogaz, je me demande si on ne va pas tenter le coup ? On se donne encore un peu de temps pour réfléchir mais pourquoi pas ?

Comme ça je pourrai vous raconter le parcours du « changement » avec 2 entités différentes.

Et vous, quelles sont vos expériences ? Vous êtes déjà passé au vert ? Chez qui ? Comment ça se passe ?

4 Commentaires

  • MESCAR

    Je viens de voir mon relevé de compte bancaire et je confirme oui Enercoop c’est vraiment pas donné !!
    MErci beaucoup pour ces infos très claires.

    • Emmanuelle

      Oui effectivement Enercoop est plus cher mais nous sommes ici dans un engagement « politique » avec une vraie volonté d’être équitable à tous niveaux. Je trouve que leur philosophie est louable et j’espère même qu’elle se propagera. Donc bravo pour votre engagement même si ça fait mal quand on regarde son relevé de compte 😉

  • Aude

    Ah, le comparatif tant attendu !
    Et oui, comme quoi cela ne coûte pas forcément plus cher de passer à l’électricité verte et pour une qualité de courant identique.
    Je profite de l’occasion pour t’annoncer que je t’ai nominée pour un événement inter-bloggeurs 😀
    http://ecologie-citadine.com/blogger-recognition-awards/

    • Emmanuelle

      Cool ! Merci Aude 😉

Laissez un commentaire