Les véhicules électriques prennent la mer !!

Les véhicules électriques prennent la mer !!

Aujourd’hui on sort un peu de la maison pour aller à la mer 😉

Vous êtes comme moi ? Vous avez un vague souvenir que l’eau et l’électricité ne font pas bon ménage… Genre on installe pas les prises électriques à côté de la baignoire… 🙁 

Eh bien nos amis norvégiens, déjà champion de la voiture propre (électrique et hybride rechargeable), lanceront fin 2018 un cargo 100% électrique !!

Et comme la tendance est au véhicule autonome, ce cargo sera aussi autonome à 100% d’ici 2020.

Dans un premier temps, il ne naviguera qu’entre 2 ou 3 ports du sud de la Norvège mais son objectif à long terme est bien de parcourir mers et océans (dès que la législation le permettra).

Bien que les distances soient relativement courtes, les constructeurs prévoient déjà un grand nombre d’avantages :

  • économie de 40 000 camions /an sur le même trajet,
  • 678 tonnes de CO2 non rejetées dans l’atmosphère,
  • fluidification des routes sur ce secteur,
  • diminution de la pollution au bruit et aux particules,
  • énergie électrique issue uniquement des centrales hydroélectriques.

Évidemment, il y a aussi des inconvénients :

  • le prix du cargo : 25 millions de dollars (soit 3 fois plus qu’un cargo traditionnel),
  • un nombre de conteneurs limité à 100 (la majorité des porte-conteneurs actuels transportent entre 500 et 3 000 conteneurs),
  • une vitesse de transports inférieure à la moyenne des cargo fonctionnant au pétrole : 12 à 15 noeuds,
  • des frais d’entretien important de l’ensemble du matériel électronique qui permet l’autonomie.

 

Comme dans tout projet innovant, les premières constructions sont toujours plus onéreuses. Par ailleurs, les inconvénients listés seront pondérés par l’utilisation d’une énergie beaucoup moins chères et un coût de personnel navigant réduit au stricte minimum.

Il faut souligner que ce projet est le résultat d’une alliance entre un fabricant d’engrais et un groupe industriel spécialisé dans les technologies. L’un et l’autre y trouvent forcément leur compte tout en étant dans un développement vertueux du zéro émission carbone.

Il ne s’agit pas ici d’un projet commercial mais d’une entreprise qui décide de réduire ses coûts de transports en devenant plus écologique.

De beaux développements de ce type se propagent partout dans le monde et c’est de mon point de vue une bonne chose puisque les transports représentent une part importante des sources de pollution.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Laissez-moi vos commentaires en bas de page 😉

Laissez un commentaire