Pourquoi la Chine construit 285 villes « vertes » ?

Pourquoi la Chine construit 285 villes « vertes » ?

On connaît la capacité de la Chine a faire les choses en grand…Après l’annonce de la construction d’une ville forêt cet été, la Chine s’engage dans le projet d’éco-cités à grande échelle.

Mais pourquoi autant ?

Deux principales raisons à cette volonté de développement urbain.

La Chine est le pays qui a connu l’urbanisation la plus massive du monde. Depuis 1949, le pays a créé plus de 600 nouvelles villes (je ne sais pas si le terme ville est vraiment approprié vu le nombre d’habitants à chaque fois…). Ces 30 dernières années, l’équivalent de la population entière des États-Unis est venu habiter en zone urbaine. Et la tendance reste la même d’ici 2030….

La seconde concerne le constat de l’état écologique du pays par les autorités chinoises. Le développement de cet empire ne s’est pas fait sans contre-parties. Plus de la moitié de l’eau potable distribuée est en dessous des standards sanitaires internationaux, 40% des terres cultivables sont contaminées par des métaux lourds et autres produits toxiques sans parler des 90% de villes où l’air est irrespirable provocant chaque année 1,6 million de décès prématurés…Et la liste est encore longue : nappe phréatiques au bord de l’épuisement, lacs et rivières asséchés…

Le gouvernement chinois est peut-être face à la plus grande menace moderne de déstabilisation de son pouvoir.

Les nouvelles générations, plus éduquées et sensibles à l’environnement, ne veulent plus vivre dans ces conditions et être les acteurs d’un développement économique impactant durablement leur qualité de vie.

Le parti communiste en place propose donc cette nouvelle solution, histoire d’apaiser un peu ses compatriotes.

Ça veut dire quoi, en Chine, ville verte ?

En fait rien !

Il n’y a pas de label ou de certification pour les « villes vertes » ou « éco-cité ». Donc on en fait ce qu’on veut…Et l’imaginaire chinois est bien loin du notre en la matière. Ce n’est pas parce qu’ils mettent « éco » qu’ils vont penser « moins d’émission carbone », « optimisation des méthodes de chauffage », « énergie renouvelable », « recyclage des déchets »,…Non ça c’est plutôt la pensée européenne.

Il s’agit juste pour la Chine de fournir un logement décent en ville…en utilisant le préfixe « éco » devant pour l’action marketing (ils sont assez forts en marketing politique d’ailleurs et ceci depuis longtemps).

Pas de critères écologiques définis

Malgré tout, on peut imaginer qu’il ne s’agira pas juste d’utiliser le préfixe « éco » et que les conditions écologiques vont prendre leur place dans le développement futur de la Chine.

Enfin, on croise les doigts. 🙄 

Likez la page Facebook de Ma Maison sur la Terre

 

Laissez un commentaire